Prix du leadership 2022: Armand Claude Abanda honoré

Le représentant-résident de l’Iai-Cameroun a reçu son award au cours du 4e sommet sur le leadership qui s’est tenu à Nairobi au Kenya ce 28 septembre 2022.

 

 

Il s’agit là d’un grand honneur pour le Cameroun et une consécration pour celui qui n’a eu de cesse d’œuvrer en faveur de la vulgarisation de l’outil informatique dans la société camerounaise et même au-delà.

Profil des candidats

Au total, ils étaient 18 finalistes issus de divers pays d’Afrique, d’Europe et d’Amérique. Le représentant du Cameroun apparaît donc ainsi comme le grand gagnant de ce prix initié par la « Women 4Africa Women ». Une récompense qui met en compétition des acteurs ayant brillé de diverses manières dans la conduite du programme de transformation de l’Afrique vers l’inclusion socio-économique de la gent féminine. Des leaders qui, grâce à leurs efforts novateurs, sont à l’origine de la transformation de leurs communautés.

Une distinction méritée

 

Armand Claude Abanda apparaît donc comme un exemple à suivre en la matière. Son œuvre aura finalement plaidé en sa faveur. En l’occurrence, les critères retenus pour sa sélection à la prestigieuse compétition. Il s’agissait entre autres de l’opération 100.000 femmes et du projet Mijef 2034 avec plus de 600.000 personnes formées au Cameroun.

Des milliers de femmes et des jeunes ainsi formés depuis plusieurs décennies, par l’institut qu’il dirige. De façon général, l’homme investit le champ des Technologies de l’information et de la communication dans la sous-région Afrique centrale et au Cameroun en particulier. Ses principales cibles étant les jeunes filles, les femmes et les enfants.

Réalisations de l’IAI

Toutes ces réalisations bénéficient du parrainage de la première dame du Cameroun, Mme Chantal Biya. Grâce à elle, Armand Claude Abanda, implémente des programmes sociaux et contribue ainsi à l’arrimage des enfants, de la jeune fille et des femmes aux TIC, et partant à l’économie numérique. Dans ce cadre, Son « Opération 100.000 femmes, horizon 2012 », a permis d’arrimer plus de 100 000 Camerounaises aux TIC. Elles sont déjà  nombreuses à travailler pour leur compte et à employer d’autres personnes.

Aline-Florence Nguini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.