La santé par le digital en Afrique

Smart Africa et Africa CDC collaborent pour faire des TIC des outils d’amélioration des soins et des systèmes de santé.

Dans une Afrique qui se numérise, les données de santé revêtent aujourd’hui un caractère hautement stratégique. Exploitées judicieusement, elles ouvrent la voie à des analyses avancées, à la modélisation des maladies et à l’amélioration des prévisions.
Les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC) et l’alliance Smart Africa accéléreront l’utilisation des technologies numériques dans l’amélioration des soins et le renforcement des systèmes de santé sur le continent. Les deux parties ont annoncé le lundi 19 septembre la signature d’un accord de collaboration à cet effet, en marge de la 77e Assemblée générale des Nations unies qui se tient à New York.
L’accord signé mettra l’accent sur la connexion de tous les établissements et personnels de santé d’Afrique d’ici 2030, en faisant progresser la protection, la portabilité, l’interopérabilité et la gouvernance des données de santé. Smart Africa et Africa CDC travailleront aussi avec les États membres de l’Union africaine au développement de la santé numérique.

Nouvelles technologies Huawei au profit du marché africain

Le 7e événement phare annuel de Huawei pour l’industrie mondiale des TIC, s’est tenu à Bangkok en Thaïlande du 19 au 21 septembre 2022. Le thème de l’événement de cette année était « Libérez le numérique ». Le rendez-vous a rassemblé plus de 10 000 leaders, experts et partenaires de l’industrie des TIC du monde entier pour explorer comment libérer plus efficacement la productivité numérique, promouvoir l’économie numérique et créer des écosystèmes numériques plus solides.
Dans le cadre de cet événement, Huawei est revenu sur la feuille de route. Huawei est un fournisseur cloud selon deux perspectives, il fournit une infrastructure cloud et en même temps possède sa propre offre cloud public qui est déployée dans presque 170 pays. Outre le Cloud, le programme SPARK mise en place par Huawei est un programme international qui a débuté dans la zone Asie Pacifique l’année dernière et sera implémenté vers la fin de cette année dans la zone Afrique du Nord. Il vise à aider les startups à se développer en mettant à leur disposition un savoir-faire, des produits et une notoriété pour les faire briller. Huawei proposera aussi quelques offres comprenant des capacités cloud. Ce sera ainsi sous forme d’accès gratuits pour les startups qui ont besoin de ces ressources.
Huawei a mis en place depuis quelques années le programme ICT Academy pour accompagner les startups africaines sélectionnées dans leur formation, et dans l’élaboration de leur business plan. Une innovation qui permet aux différentes startups d’évoluer avec les nouvelles technologies.

Certification des étudiants et enseignants aux TIC

La filiale au Cameroun du géant chinois des télécoms et TIC, Huawei, a officiellement lancé le 16 septembre 2022 à Yaoundé, la capitale du pays, la 7e édition de son programme « Seeds for the future », destiné au transfert des compétences aux jeunes camerounais. Pendant 10 jours, 20 étudiants issus d’une sélection rigoureuse organisée au sein des huit grandes écoles et universités partenaires de la « Huawei ICT Academy », autre programme de l’entreprise destiné cette fois-ci à la certification des étudiants et enseignants aux TIC, vont voir leurs capacités renforcées au moyen d’une formation.

Transformation numérique en Afrique 

Le Secrétariat de Smart Africa et Ericsson ont conclu une collaboration qui soutiendra la mission de la Smart Africa Digital Academy (SADA) de promouvoir la transformation numérique à travers l’Afrique par l’éducation et le développement des capacités. La collaboration aura un impact considérable sur tout le continent.
La collaboration vise à renforcer les compétences numériques d’un groupe cible initial de hauts fonctionnaires des ministères et des autorités de régulation, en charge des technologies de l’information et de la communication (TIC) en profitant du programme Ericsson Educate. Le programme devrait s’étendre plus tard aux jeunes, aux étudiants et aux professionnels, en particulier les éducateurs.

Fleure Aboun ( stagiaire)

Danielle Mouadoume

Laisser de bonnes traces.

daniellemouadoume has 434 posts and counting.See all posts by daniellemouadoume

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.