SIJA : la Propac au front à Kigali

La plateforme régionale des organisations paysannes d’Afrique centrale, Propac prend part depuis hier au sommet des jeunes agriculteurs d’Afrique à Kigali au Rwanda.

Elles y vont pour partager leurs expériences avec d’autres jeunes , afin non seulement de copier les meilleurs exemples, mais aussi apprendre des erreurs du passé pour mieux faire dans le futur, nous confie le coordonnateur régional DREM-TAING TOUTKOUL : ” La PROPAC est un membre de la PAFO (plateforme panafricaine des agriculteurs) qui est l’organisation panafricaine des agriculteurs. La Propac assure actuellement la présidence tournante. Donc la présence de la Propac à Kigali est de participer au sommet international des jeunes entrepreneurs en tant que membre de la PAFO. L’expertise apportée par la Propac est l’expérience des jeunes entrepreneurs en Afrique centrale Caractérisée par des succès Mais aussi par des échecs et ainsi que des défis à relever tels que les effets des changements climatiques” .
En échange , des propositions pour aider l’Union africaine à élaborer de meilleures stratégies en faveur des jeunes agriculteurs :“nous avons apporté des propositions suivantes :
le financement des jeunes, l’intéressement des jeunes à l’entrepreneuriat agricole n diminuant la pénibilité du travail à travers les équipements et les technologies adaptés , La digitalisation de l’agriculture, L’intégration des activités agricoles dans les écoles d’enseignement général situées en milieu rural pour lier l’école au milieu de vie des jeunes,mais également le développement des curricula pour la formation des jeunes dans les métiers agricoles, Accorder aussi des facilités fiscales telles que les exonérations douanières sur l’importation des équipements agricoles, mais aussi les exonérations d’impôts pour une période allant de 3 à 5 ans pour les nouvelles entreprises agricoles qui se créent pour leur permettre de se développer”.

Les jeunes agriculteurs d’Afrique centrale et notamment du Cameroun exercent dans la précarité. Ce sommet est également le lieu de tisser des liens avec d’autres nations , élaborer un réseau fiable d’échanges de compétences et de connaissances “pour que l’agriculture devienne un business rentable qui crée de l’emploi ,qui créé de la richesse et qui valorise son homme”

La délégation de la Propac au SIJA

3 événements en 1

À Kigali depuis ce 24 octobre et ce jusqu’au 29 , il n’y a pas que le sommet international des jeunes agriculteurs , SIJA . L’événement qui se déroule sous le thème : “LES JEUNES DANS LA TRANSFORMATION
AGRICOLE À TRAVERS L’INNOVATION” englobe aussi un forum des jeunes agriculteurs africains et la rencontre entre jeunes paysans africains et européens.

Il vise par ailleurs:

la mise en place des mécanismes d’accompagnement des jeunes
agriculteurs

facilitation de la représentation des jeunes agriculteurs dans les espaces de négociation.

Le soutien des jeunes agriculteurs pour l’accès aux facteurs de production tels que la terre et le capital (finance).

La mise en place d’une stratégie pour faire face au changement climatique et des politiques de gestion des risques

L’Amélioration de l’organisation/gouvernance des filières agricoles en renforçant les
organisations paysannes et la place des jeunes paysans au sein de celles-ci, les mécanismes
de régulation des marchés et un cadre pour des relations et pratiques commerciales saines/ équitables. Entre autres .
100 participants prennent part aux travaux répartis comme suit :
Pour le forum des jeunes paysans africains: 30 jeunes agriculteurs africains (6 délégués
sélectionnés par chacun des 5 réseaux régionaux membres de la PAFO à parité hommes/
femmes).
Pour la rencontre des paysans africains et européens: 30 jeunes agriculteurs africains 20
délégués de l’organisation européenne des jeunes agriculteurs.
Pour le sommet international: 30 paysans africains, 20 paysans européens et 10 délégués
représentants les paysans des autres continents (Amérique du Nord, Amérique du Sud,
Asie). Les membres du conseil d’administration de
la PAFO, les partenaires et autres parties prenantes.

Les sommet international des jeunes agriculteurs a vu le jour à Bordeaux en France , l’édition de Kigali est la 3eme du genre

Odeline Stella ENDOM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.