L’IAI célèbre ses succès à travers l’Afrique

C’était à l’occasion de la présentation ce 21 novembre 2022, des trophées remportés par Armand Claude Abanda, le chef de cet établissement.

La cérémonie avait pour cadre la place des fêtes du campus de Nkolanga à Yaoundé. Les membres de cette communauté étaient nombreux à répondre présents à cette rencontre pour apprécier lesdites récompenses et féliciter le récipiendaire, le Représentant-Résident, Armand Claude Abanda.

Des trophées aux couleurs nationales

Pour cette cérémonie solennelle, les trophées concernés étaient : celui obtenu en Afrique du Sud en 2015, le prix leadership 2022 reçu au mois de septembre 2022, lors du 4e sommet sur le leadership à Nairobi au Kenya, puis le premier prix Africain du forum Accelerate Africa Summit obtenu récemment en novembre 2022 à Kigali au Rwanda. Tout a commencé par la levée des couleurs, suivie de l’hymne national, question de mettre en avant la patrie valablement représentée au cours des différents forums qui ont vu le couronnement du Représentant-Résidant de l’IAI-Cameroun, pour sa participation au développement de l’Afrique en général et du Cameroun en particulier.

Des efforts récompensés

Le Directeur de la formation continue de cet établissement a ensuite pris la parole pour faire une brève présentation du travail abattu au fil des années par cet institut de formation en informatique. Il en ressort ainsi par exemple que l’opération 100.000 femmes horizon 2012 initiée en sont temps avaient dépassé toutes les attentes en aboutissant à la formation de plus de 103.000 femmes. Quant au projet Mijef 2035 plus de 600.000 personnes ont déjà été formées au Cameroun.

Intervenant pour la circonstance, Séverin Assembe, un ancien camarade de Armand Claude Abanda, dressera un parcours élogieux de celui qui est aujourd’hui, le Représentant résidant de L‘IAI au Cameroun. Celui qu’il qualifie de “leader transformationnel”, dont la vocation est de donner un sens à ce qu’il fait. Pour lui, les étudiants devraient profiter de cette expérience qui consiste à ne pas s’attarder sur des discours, de montrer, par la pratique, le chemin, de s’imposer et susciter de l’admiration. Une admiration qu’il voue aujourd’hui à ce responsable dont l’établissement est parti d’un studio au Cradat pour se retrouver dans un campus de 5 hectares en pleine agglomération à Yaoundé. Il a d’ailleurs saisi l’occasion pour se faire le porteur de voie des communes du Mbam et Kim. A cet effet, il a souhaité l’ouverture dans les meilleurs délais d’un campus de l’IAI à Ntui, en précisant que les locaux sont déjà disponibles. Question, selon lui, de permettre à ce département au potentiel agricole, écologique et touristique important, de rejoindre la modernité informatique.

Un mérite partagé

A son tour le principal concerné a eu le triomphe modeste en rappelant qu’il s’agit là des trophées qui viennent couronner le travail de tous: enseignants, personnels administratifs, agents d’entretien, gardiens ou chauffeurs. Lui-même n’étant que le porteur de lauriers. D’où ses remerciements à ces “soldats de l’informatique” qui sillonnent villes et campagnes pour vulgariser l’outil informatique. Des trophées qu’il dédient spécialement à la “destinataire naturelle”, en la personne de la première Dame, Mme Chantal Biya, pour son appui multiforme à la réussite desdits projets. Un merci particulier a également été adressé au chef de l’État, Paul Biya, qui leur a gratifié d’un campus moderne et accepté que ce campus porte son nom.

Au moment ou d’autres valeureux compatriotes s’apprêtent à entrer dans l’arène au Qatar pour défendre le pays à l’occasion de la coupe du monde de football, il a tenu à rassurer les étudiants par rapport à un réaménagement de leurs emplois du temps et de la création d’un Fan zone, pour leur permettre de vivre dans de bonnes conditions les matchs de l’équipe nationale du Cameroun.

Aline-Florence Nguini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.