PrixSante: le sacre des meilleurs

C’était ce 15 novembre à Yaoundé, lors de la 5e édition du Prix d’Excellence Leadership en santé.


Ils sont venus des dix régions du pays pour assister à cette cérémonie de consécration des meilleurs soldats de notre système de santé, initiée par la société civile avec pour principal organisateur, le journaliste Joseph Mbeng Boum.

Des récompenses crédibles et méritées

Pour la crédibilité de ces awards aux meilleurs soignants, le comité d’organisation a eu recours à un comité scientifique constitué de spécialistes reconnus dans le domaine avec comme président, le Pr Emmanuel Eben Moussi, biologiste, médecin et professeur émérite des universités. Le professeur Tetanye Ekoe, vice-président du comité scientifique est ainsi revenu sur les critères de sélection pour dire que la méthodologie était basée sur des enquêtes effectuées avec des fiches comportant des critères objectifs et mesurables. Y ont été associés, les représentants régionaux du Comité scientifique relevant de l’ordre des médecins, pharmaciens, chirurgiens dentistes, infirmiers et un représentant de la société civile en la personne d’un journaliste.

Prenant la parole, le Pr Emmanuel Eben Moussi, a tenu à rendre hommage à ses collègues pour leur esprit d’objectivité, de rigueur et de justice. Pour lui, c’est un prix qui incite à mieux faire, à redoubler d’efforts pour satisfaire les usagers. S’adressant justement aux lauréats, il leur a demandé de considérer cette marque de reconnaissance comme un effet marqueur dont l’objectif est de les encourager à être plus performants encore afin de demeurer les meilleurs.

Les meilleurs sacrés

Après quoi les lauréats se sont succédés sur le podium pour recevoir leurs différentes distinctions suivies à chaque fois d’une pluie d’ovations. Il faut noter que chaque catégories comprenait plusieurs lauréats avec à chaque fois des leaders. L’on a ainsi pu distinguer entre autres, les catégories: Infirmiers, Sage-femmes, Pédiatres, Administrateurs de santé publique, Chirurgiens dentistes et chirurgiens toutes spécialités.

Dans la catégorie “Hôpitaux de district”, par exemple, Limbe district hospital et hôpital de districts de Nyom ont été sacrés leaders. Dans les “Hôpitaux régionaux”, la palme d’or est revenue à l’hôpital régional annexe d’Edéa et à l’hôpital régional de Nkongsamba. S’agissant des “Hôpitaux 2e catégorie”, la vedette a été ravie par l’hôpital général de Douala. Puis, en ce qui concernent les laboratoires privés, deux leaders sont sortis du lots, à savoir, le laboratoire Prima et le laboratoire GT LABO.

C’est donc gonflés à bloc que ces différents lauréats ont regagné leurs domiciles en promettant de tenir toujours la dragée haute.

Aline-Florence Nguini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.