France-Argentine, ce sera la finale de dimanche au Qatar

L’Afrique n’oubliera jamais qu’elle a livré sa première demi-finale en 2022 au Qatar. Mais elle patientera encore pour ce qui est de disputer sa première finale. La France a défait le Maroc ce mercredi 14 décembre 2022 (2-0) et affrontera l’Argentine au Lusail Stadium.

Le président français Emmanuel Macron est debout pour chanter la Marseillaise…

L’entame de cette deuxième demi-finale de la Coupe du monde Qatar 2022 se fait sans round d’observation entre les Lions de l’Atlas et les Bleus. La France veut tout de suite faire taire les nombreux supporters marocains qui ont investi le stade Al Bayt. 30 vols spéciaux étaient prévus mardi et mercredi entre Casablanca et Doha, mais 7 vols ont été annulés. Du coup, beaucoup de marocains n’ont pas effectué le déplacement, mais n’empêche que ceux qui sont là donnent de la voix à coups de chants, de cris et de sons de tambours. Pourtant, dès la 5ème minute, la France va vite refroidir cette ambiance. Griezmann centre pour Mbappé, contré sur sa reprise dans la surface marocaine. Le ballon est dévié par Dari et profite à Théo Hernandez qui trompe Yassine Bounou d’une demi-volée croisée et piquée du pied gauche. La France mène 1-0 jusqu’à la fin de la première mi-temps, malgré cette frayeur de la 44ème minute, au moment où Hugo Lloris est obligé de faire étalage de sa classe exceptionnelle. Le portier de Tottenham sauve in extremis un retourné acrobatique d’El-Yamiq.

But de Théo Hernandez

A la reprise, la France veut tuer le match et le Maroc veut saisir sa chance de ce rêve qatari historique. Alors la défense française est assiégée même si elle ne cède pas. A 20h 16 à Doha au Qatar, on joue la 58ème minute. C’est le temps des consignes des coachs par suite d’un mini arrêt de jeu qui casse surtout le pressing marocain opéré jusque-là. A l’expérience, Didier Deschamps injecte Kolo Muani à la la 77ème minute.  Il touche son premier ballon une minute plus tard et inscrit le deuxième but de la France (2-0). Celui qui est arrivé dans cette coupe du monde après le forfait de Karim Benzema, écrit lui également sa belle histoire.

But de Kolo Muani

A quelques kilomètres de là, la journaliste algérienne Amina Bouamari, observe dans le studio de la Radio « Oryx » (la version francophone du média public qatari), la rencontre avec une pointe de sourire. De 18h à 20h, elle recevait plusieurs journalistes dans son émission, notamment les algériens Hocine Boumaraf (ancien milieu de terrain des années 1970), Abdelkader Cheniouni, journaliste et écrivain, puis Nacer Mekideche (milieu de terrain des années 1980 en équipe d’Algérie), tous ayant plus ou moins pronostiqué pour une victoire de la France ce soir. Leur pronostic aura été juste. Les bleus vont livrer leur deuxième demi-finale d’affilée.  Ce sera dimanche le 18 décembre au Lusail Stadium. La veille, le Maroc tentera quant à lui d’obtenir une place sur le podium face à la Croatie, lors du match de classement.

 

DANIA EBONGUE (Envoyé spécial à Doha au Qatar).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.