Garoua: plus de 4 tonnes de chanvre indien saisies

Ces produits illicites ont été détruits en présence du gouverneur de la région du Nord, Jean Abate Edi’i.

Il s’agit exactement de 4500 kg de chanvre indien saisis par la délégation régionale de la Sûreté nationale grâce aux renseignements. Le gouverneur Jean Abate Edi’i a d’ailleurs rappelé pour la circonstance qu’aucun répit ne sera accordé aux acteurs de ce commerce illicite.

Présentation du butin

Selon le commissaire divisionnaire Jean-Apôtre LE NYE, délégué régional de la Sûreté nationale pour le Nord, « Ce stock est constitué de 20 sacs saisis le 22 novembre 2022, 135 sacs saisis dans la nuit du 21 au 22 décembre 2022 et 2 autres sacs saisis dans la même nuit du 21 au 22 décembre 2022 ». Tous ont donc été détruits dans l’arrondissement de Garoua 1er, devant le numéro 1 de la Région.

La collaboration des populations saluée

Un point de plus dans la lutte contre les drogues et les stupéfiants dans cette région où l’autorité traditionnelle a déclaré la guerre à l’usage ces produits toxiques en sensibilisant les populations. Une collaboration entre les populations et les pouvoirs publics saluée par le gouverneur Jean Abate Edi’i.

L’autorité administrative affirme ainsi que : « Nous avons pu mettre un terme à un trafic dangereux de chanvre indien qui constitue un acte criminel. Nos renseignements nous déterminent à aller jusqu’au bout en collaboration avec nos collègues des autres régions où ce chanvre est cultivé ». Pour lui en effet, il ne suffit pas seulement d’éradiquer, « il faut aussi aller dessoucher ». D’où sa mise en garde contre tous ceux qui se livrent à cette activité, les planteurs, les intermédiaires et autres. « ils n’ont qu’à bien se tenir », martèle-t-il.

Le patron de la région du Nord appelle également les populations à redoubler de vigilance et à accompagner davantage le gouvernement dans la croisade contre le trafic, la détention et la consommation de la drogue.

Aline-Florence Nguini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.