#Cholera: le marché de Biyem-assi réouvert

Le lieu de commerce a été fermé pour besoins de désinfection à la suite de la détection de plusieurs cas de choléra parmi les commerçants dont un qui en est mort. Après l’assainissement de l’espace, depuis le 20 mai dernier, les occupants du site sont autorisés à vaquer normalement à leurs occupations.

 

Contrairement à ce qui circule sur la toile depuis plusieurs jours, le marché de Biyem-Assi/ Acacias n’est plus fermé. C’est le constat que nous avons fait ce 31 mai 2023 en parcourant les différents étals de cet espace marchand. Même si toutes les boutiques n’ont pas réouvert, il est évident que la vie reprend tout doucement sur les lieux.

 

Marianne Ndi, une riveraine, est venue faire ses achats ce matin. Bien qu’inquiète, elle a dû surmonter sa peur pour revenir au marché afin de nourrir sa famille.

 

Comme elle, Édouard n’a pas changé ses habitudes dans cet espace commercial. Rassuré surtout par les mesures que la mairie de Yaoundé 6 a prises.

 

Reprise lente, mais sûre

“Depuis l’annonce des cas de choléra dans le marché, nous avons perdu de nombreux clients. Certains commerçants ont d’ailleurs abandonné leur emplacement, le temps d’avoir des nouvelles plus rassurantes”, explique André Tcheuwa, un tailleur, propriétaire d’une boutique.

 

Yvette K., plus connue sous le nom de Maman Yvette, fait partie de ces commerçants qui ont déserté les lieux après l’annonce de la détection des cas de choléra. Elle nous a confié avoir eu peur pour sa vie et la santé de ses proches. “Étant en déplacement, j’ai préféré revenir, quand le danger aura été écarté”, va t’elle ajouter.

La genèse

C’est le 17 mai 2023 que les responsables de l’association des commerçants du marché Acacias et le régisseur dudit marché apprennent l’existence d’un foyer de contamination au choléra dans leur périmètre. Alors qu’une dizaine de commerçants sont internés à l’hôpital de district de Djoungolo, ces responsables saisissent le maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 6 qui tout de suite, décide d’organiser une journée entière de salubrité et de désinfection dans le marché.

“La journée du 19 mai 2023, les agents consignés pour cette tâche ont arpenté tous les étals de 8h à 18h. En priorité, les restaurants et tous les commerces spécialisés dans la vente des produits alimentaires”, raconte Roger Ninzega, président par intérim de l’association des commerçants de Yaoundé 6.

 

Il précise d’ailleurs qu’une personne a succombé à la maladie tandis que tous les autres cas enregistrés ont recouvré la santé et ont pu reprendre leurs activités.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.