#Festibikutsi2023: hommage à Manga Lucky

Considéré comme l’un des piliers du bikutsi, le géniteur de l’artiste Lucky +2 est à l’honneur du 20 au 25 novembre 2023 dans le cadre de la 22e édition du festival des musiques bantoues.

 

Contrairement à ce qui se fait très souvent, le Festi bikutsi a choisi de rendre hommage aux artistes pendant qu’ils sont en vie. « Notre volonté, c’est de leur dire tout le bien qu’ils apportent dans nos vies et dans la société toute entière. Nous estimons que quand un artiste a fait 30 ans de carrière il est important qu’on le lui dise» explique René Ayina, le promoteur du Festi-Bikutsi.

C’est donc une marque de reconnaissance pour ce chef traditionnel du village Nkolodom près de Yaoundé depuis 2018. Manga Lucky, 68 ans, fait partie des artistes qui ont su donner au bikutsi ses lettres de noblesse et en faire un rythme fort apprécié et aimé des mélomanes camerounais et africains. En lui donnant donc cette vitrine, le Festi bikutsi prend l’engagement d’accompagner ce professionnel dans ses activités et même participer à des évènements heureux et malheureux qui le concerne. “Nous l’avons fait pour Mbarga Soukous, Aloa Javis, Nkodo Sitony, etc. Nous sommes interpellés à tout moment”, précise le promoteur.

 

Cap vers le site de Lada

C’est désormais au Camp Artistique Lada (CAL) au quartier Nkoabang à Yaoundé que se tiendra le Festi-Bikutsi. Un espace dédié à la création et à la promotion de l’art pouvant accueillir à la fois les festivaliers et les artistes qui peuvent y effectuer des résidences.

Le thème autour duquel les festivaliers de cette édition vont se projeter c’est : « Le partage ». Pour le promoteur et son équipe, il s’agit du partage des émotions des expériences et même la vie. « Nous devons partager ces émotions autour du Bikutsi qui est une musique de chez nous, une musique authentique greffée à notre art de vivre» explique René Ayina. Ce dernier ajoute d’ailleurs qu’il s’agit “d’un patrimoine que nous devons encadrer et nous en appelons à tous ceux qui ont la force ou le pouvoir de nous accompagner à suivre le rythme parce que le Bikutsi se danse et se chante mais il se vit aussi ».

 

La programmation

– Mercredi 23 novembre : Akim Kondor, Espass Future, Papy Jako, Eva Seme, Rosy Fire, Sublime Ngono

– 24 novembre : Tonton Fabio, Donny Elwood, Irène la grande étoile, Le déchireur, Patrick Foe, 2b Franky, Lucky + 2,Patou bass

– 25 novembre : Bantou Jazz, Léa Jin, Martial Becker, Tonton Ebogo

Une cérémonie de récompense suivra ce grand concert. On pourra alors apprécier, l’hommage à Manga Lucky. Le passage tour à tour des artistes comme Eboue Chaleur, Ange Ebogo, Atebass, Majoie Ayi et Messi Ambroise viendra mettre un terme à la fête.

 

Contrairement aux anciennes éditions, le public n’aura pas droit en cette année 2023, aux prestations des artistes étrangers. « Parce que nous sommes dans des éditions relance et pour le moment l’objectif principal du Festi-Bikutsi c’est de promouvoir le Bikutsi, donc nous voulons d’abord faire asseoir ce Bikutsi là comme il se doit et par la suite solliciter peut-être des artistes d’ailleurs » explique Balbine Manga, la Directrice artistique du festival.

 

Jeanne Ngo Nlend

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.