Brice Clotaire Oligui Nguema en visite officielle au Cameroun

Le président de la Transition du Gabon répond ainsi à l’invitation du chef de l’Etat Paul Biya ce 6 décembre 2023.

 

Depuis le 4 septembre dernier, le Général de Brigade, Brice Clotaire Oligui Nguema rencontre ses homologues africains . Il s’agit d’une tournée diplomatique qui l’a conduit tour à tour auprès de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de la  Guinée équatoriale,  Denis Sassou Nguesso de la République du Congo, Paul Kagame du Rwanda et Félix Tshisekedi de la République démocratique du Congo. C’est dans cette dynamique que s’inscrit la visite officielle de 24h qu’effectue le président de la Transition du Gabon au Cameroun ce mercredi. En effet, le chef d’Etat camerounais représente pour ses pairs africains un sage, un père et un conseiller. Cette visite officielle du Général de Brigade Brice Clotaire Oligui Nguema intervient dans un contexte d’attente du Comité de transition gabonaise pour le retour à l’ordre constitutionnel par  l’organisation des élections libres et transparentes.

Renforcer la diplomatie….

La visite officielle du président de la Transition du Gabon au Cameroun sera l’occasion pour les deux pays de resserrer leurs relations diplomatiques vieilles de 63 ans dans divers domaines. En particulier, le renforcement des liens fraternels et de bon voisinage. En effet, le Gabon partage une frontière terrestre longue de 298 km avec le Cameroun. Pour rehausser l’éclat de cette visite officielle, la délégation gabonaise présente à Yaoundé a mis les bouchées doubles. Selon nos sources, le Haut-commissaire du Gabon au Cameroun, Paul Patrick Biffot, a mobilisé ses compatriotes afin de « réserver un accueil chaleureux» au président de la Transition.

 

 

Cette  visite officielle devra impulser et raviver les relations diplomatiques entre le Cameroun et le Gabon.

 

Dieudonné Zra (@zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.