#Cameroun: le progrès reste le seul objectif 

Pour son message de fin d’année, le Chef de l’État l’a réaffirmé ce 31 décembre 2023.

Malgré les défis et la conjoncture internationale, le Cameroun garde les yeux rivés vers un objectif : “Le progrès”. C’est ainsi que le président Paul Biya ouvre son message à la nation du 31 décembre 2023. Un message qui aura brillé par son ancrage dans le quotidien des Camerounais des villes et des campagnes. Coupures d’électricité et d’eau, pénurie de carburant, accidents sur les routes, revendications des enseignants, difficulté dans le ramassage des ordures ménagères, rien n’a échappé au regard rétrospectif du président de la République.

Les réalisations de 2023

L’année qui s’achève aura été riche en aboutissement de projets. Malgré le contexte défavorable, le taux de croissance est estimé à 3,9% avec une inflation maîtrisée et stabilisée à environ 6,7%. Le Cameroun a, au cours de l’année, poursuivi ou lancé ou fait avancer plusieurs chantiers dans différents domaines.

À titre d’illustration:

– le Projet d’alimentation en eau potable de la ville de Yaoundé et de ses environs à partir du fleuve Sanaga,
– 44.000 panneaux solaires installés, couvrant 40% des besoins en électricité dans les trois régions septentrionales,
– 700 km de routes bitumées ou réhabilitées dans le pays.
– 72 milliards de FCFA débloqués pour résoudre les attentes des enseignants.

Vers l’autosuffisance en énergie électrique

2024 sera l’année de mise en service de plusieurs ouvrages :
– le barrage de Nachtigal,
– l’usine de pied du barrage hydroélectrique de Lom Pangar.

Dans d’autres domaines, 2024 sera l’année de la concrétisation :

-La construction de la route Ebolowa-Kribi,
– la construction de la section urbaine de l’autoroute Yaoundé-Nsimalen et de la phase 2 de l’autoroute Yaoundé-Douala,
– l’accéleration de la réhabilitation de la Sonara
– l’apurement des dépenses résiduelles concernant le secteur de l’éducation nationale

Les instructions fermes

Pour réaliser cette feuille de route le Chef de l’État fixe des conditions . Au nombre de celles-ci :
– la rationalisation des dépenses publiques
– l’instensification de la lutte contre la corruption et les détournements de deniers publics
– l’application effective du plan d’import-substitution
– l’accroissement des ressources publiques
– l’amélioration du climat des affaires

Pour ce plan ambitieux mais réaliste, le président Paul Biya rassure que sa détermination à œuvrer au bien-être des populations, qui lui font confiance, est le carburant qui lui permet d’avancer sereinement. C’est avec cette état d’esprit qu’il envoie tous ses encouragements aux Lions indomptables. Ils devront défendre le vert-rouge-jaune avec bravoure et honneur à la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations de football qui se déroulera en Côte d’Ivoire.

Danielle Mouadoume B.

Danielle Mouadoume

Laisser de bonnes traces.

daniellemouadoume has 567 posts and counting.See all posts by daniellemouadoume

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.