Centre: 300 milliards de F pour le plan de développement 2022-2026

C’est ce qui ressort de la tenue ce 27 décembre à Yaoundé, de la 3e session du Conseil régional au titre de l’exercice 2023.

Les travaux présidés par Gilbert Tsimi Evouna, président dudit Conseil, ont connu la participation de nombreux conseillers régionaux en présence du gouverneur du Centre, Naseri Paul Béa.

Un outil de développement

Occasion pour Gilbert Tsimi Evouna, de resituer les enjeux de cette 3e session ordinaire de l’organe délibérant, consacré essentiellement à l’adoption du plan régional de développement de la région du centre pour la période 2022-2026. Le président du conseil régional dira ainsi qu’il s’agit pour la région du Centre, de finaliser l’élaboration de l’outil de planification de la stratégie de son développement devant l’aider à répondre de manière appropriée aux besoins des populations dans les domaines de compétences transférées.

Domaines de développement identifiés

S’agissant des domaines de développement privilégiés, quatre programmes ont été recensés et présentés au cours de cette session qui se tenait à l’immeuble du Conseil régional du Centre. Il s’agit des programmes suivants:

-Programme d’amélioration de l’offre des services sociaux de base;

-Programme de promotion du développement économique et la protection de la nature;

-Programme de promotion de la citoyenneté, de la culture, des sports et de l’appui à la jeunesse;

-Programme de gouvernance, décentralisation et gestion stratégique de la région.

Des emprunts envisagés

300 milliards de Fcfa seront nécessaires pour financer les différents projets retenus. Pour se procurer les fonds nécessaires, les experts préconisent au-delà de la fiscalité, d’envisager également des emprunts auprès de différents organismes tels que la BDEAC et la BAD qui ont des guichets pour les collectivités territoriales, le Crédit foncier et bien entendu le FEICOM.

Ce plan de développement présenté par Gilbert Tsimi Evouna comme la vision qu’ils ont de la région à l’horizon 2026,  servira donc de boussole à l’action de la région du Centre. Il a pour finalité la lutte contre la pauvreté, l’accélération de la croissance, ainsi que l’amélioration des conditions de vie des populations, ceci en prônant le respect de l’écologie. 

Aline-Florence Nguini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.