Elecam: vers la numérisation du processus électoral

Ce défi fait partie des préoccupations examinées lors de la 4e session ordinaire du Conseil électoral d’Elections Cameroon (Elecam) au titre de l’exercice 2023 ce 21 décembre sous la conduite du président Enow Abrams Egbe.

 

L’organisation des prochaines élections au Cameroun se prépare à Elections Cameroon. Selon le président du Conseil électoral d’Elecam, « considérant les nombreux enjeux électoraux qui pointent à l’horizon, l’engouement croissant des formations politiques ces derniers mois, ajouté à la mobilisation de la société civile, l’adoption d’un Plan stratégique vient à point nommé ». « Cet outil de pilotage et d’évaluation stratégiques, élaboré sur fond d’enseignements tirés de nos expériences du passé, devrait permettre à notre Institution, je l’espère, de renforcer et consolider les acquis politico-démocratiques » a déclaré Enow Abrams Egbe. 

Piliers du Plan stratégique 2024

Au fil des années, Elecam s’est donné pour défi d’améliorer l’organisation des processus électoraux au Cameroun. C’est dans ce sens que l’instance a retenu une dizaine de piliers pour son Plan stratégique de 2024. L’on retient entre autres: 

– la mise en place des outils  électoraux  innovants et la prévention des risques juridiques;

– l’optimisation de la communication et de la sensibilisation électorale;

– la viabilisation financière d’Elecam;

– la modernisation et la sécurisation  du système d’archivage;

– le renforcement de la sécurité des personnes et des biens. 

Le président du Conseil électoral a exhorté l’ensemble des acteurs du processus électoral à relever ces défis en vue des élections inclusives, transparentes et crédibles.

Dieudonné Zra (@zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.