Lycée technique bilingue de Maroua: réduire le chômage

En inaugurant l’ouvrage ce 13 décembre au nom du président de la République, le Premier ministre, chef du gouvernement, Joseph Dion Ngute, a indiqué que cet établissement va contribuer à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes de l’Extrême-Nord.

 

« Armez-vous de votre potentiel pour relever les défis du futur ».  C’est le principal message du Premier ministre aux jeunes de l’Extrême-Nord ce mercredi. En effet, il s’agit d’un appel à la jeunesse à choisir des filières qui sont compétitives sur le marché de l’emploi. « Il est question de faire reculer significativement le chômage des jeunes grâce à une formation professionnalisante afin de leur éviter une situation de précarité et de recrutement dans des entreprises terroristes» a souligné Joseph Dion Ngute. Cette exhortation du Premier ministre épouse la vision du chef de l’Etat, Paul Biya qui ne cesse d’engager les jeunes à oser, à saisir les opportunités des filières innovantes et à mettre leur intelligence au service de leur pays. 

Formation de qualité

Le lycée technique bilingue de Maroua est un établissement moderne et hyper équipé. Ce don du président de la République mis en service en 2016, est constitué de 36 salles de classe, une bibliothèque, une salle multimédias, un stade de football et un complexe technique. L’ouvrage conduit par le proviseur Maria Maïlang Epse Danwé se veut un cadre propice de travail et pour le rendement de 3947 apprenants sous l’encadrement de 168 enseignants.

Situé dans l’arrondissement de Maroua 3e, le lycée technique bilingue de Maroua a été crée en 1981 comme Collège d’enseignement technique industriel et commercial. Puis, transformé en lycée technique bilingue  depuis 2020 grâce à la volonté du président de la République de diversifier les filières professionnalisantes. 

Laurentine Bekono et Dieudonné Zra (@zra_dieudonne)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.