Douane: bientôt un nouveau secteur dans le Nord-Ouest

La pose de la première pierre de cet édifice a eu lieu ce 23 janvier 2024 à Bamenda.

C’était au cours d’une cérémonie présidée par le ministre des Finances, Louis Paul Motaze. Il s’agit de I’un des douze secteurs des douanes que compte le Cameroun, avec pour siège, Bamenda, la capitale régionale du Nord-Ouest.

Présentation du secteur

Placé sous l’autorité de l’Inspecteur Principal, Jérôme Epie, le secteur des douanes du Nord-Ouest compte un bureau principal des douanes hors classe à Bamenda; quatre bureaux secondaires des douanes à Abuenshie, Bamenda, Essimbi et Yang; un groupement actif des douanes; une subdivision commerciale des douanes à Bamenda; une subdivision active des douanes à Bamenda; quatre brigades commerciales des douanes à Abuenshie, Bamenda, Essimbi et Yang; deux brigades mobiles des douanes  à Bamenda et Nkambe; quatre postes des douanes à Esu, Kumbo, Nwa et Sabongari.

De bonnes prestations fiscales

En proie aux crises inhérentes aux attaques des bandes armées, aux enlèvements des personnes, à la destruction des biens communautaires, à la contrebande et autres trafics illicites transfrontaliers, le secteur des douanes du Nord-Ouest fait preuve de résilience et présente un visage rayonnant au fil des années. C’est ainsi que sur le plan fiscal, les recettes douanières du Nord Ouest sont passées de 178 millions de Fcfa en 2018 pour se situer à 400 millions de Fcfa en 2022 et à 456 millions de Fcfa en 2023. Les nouveaux locaux qui sortent ainsi des fonds baptismaux devraient permettre au personnel d’avoir de meilleures conditions de travail pour des rendements meilleurs.

La journée internationale de la Douane lancée

A l’occasion de cette visite de travail à Bamenda, le ministre des Finances fera d’une pierre deux coups. Louis Paul Motaze a en effet saisi l’occasion pour procéder au lancement de la 71e édition de la journée internationale de la Douane sous le thème : « Pour une douane mobilisant ses partenaires historiques et nouveaux autour d’objectifs clairs ». Les deux cérémonies ont pris fin par la visite des stands d’exposition et des groupes de danses.

Aline-Florence Nguini

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.